Matériel de randonnée

Quelles affaires prendre en randonnée ? 

Quel matériel emporter avec soi lorsque l’on s’apprête à partir en randonnée ? Si vous ne voyagez pas souvent, c’est une tâche difficile car il faudra tout faire rentrer dans votre bagage, sans pour autant trop se charger !

Que vous partiez au soleil, à la mer, à la montagne ou à la ville, vous trouverez ici des check-list pour ne rien oublier d’essentiel dans vos préparatifs. Car s’il y a bien une chose à retenir, c’est qu’il est indispensable de vous référer à une checklist de matériel avant chacun de vos déplacements.

Plusieurs paramètres vont conditionner le choix du matériel que vous aller emporter :

  • la durée de votre randonnée, tout d’abord, puisque vous n’aurez tout simplement pas besoin d’autant de d’affaires selon que vous partiez pour 1 à 2 jours ou pour une semaine. 
  • l’environnement/la météo : vous n’aurez pas besoin du même type de vêtement et matériel en montagne ou en bord de mer, en été ou en hiver.
  • comptez-vous trouver des hébergements le long de votre itinérance, ou envisagez-vous de dormir à la belle étoile ? Cette décision influera considérablement la quantité de matériel dont vous aurez besoin.

Et de manière générale, bien faire votre sac dépendra de votre équipement, si vous possédez le bon matériel, cela vous facilitera la tâche, vous fera gagner du temps et vous permettra de voyager plus léger !

Le sac

Le sac à dos est un élément indispensable de la panoplie du randonneur. Son choix dépendra essentiellement du type et de la longueur de la randonnée que vous souhaitez faire. Différents critères sont à prendre en compte :

  • le volume du sac :
    • moins de 10L: suffisant pour les randonnées à la demi-journée en boucle (vous revenez au point de départ et dormez chez vous 🙂 ). Assez de place pour un léger pique-nique, en-cas, eau, crème solaire et cartes. peut aussi être utilisé pour le trail et le jogging (j’en utilise un quand je cours pour y mettre de l’eau, mon telephone, clés et papiers)
    • de 20 à 40L : idéal pour une randonnée courte (1 journée) pour emporter pique-nique, vêtement de rechange et accessoire divers.
    • de 45 à 60L : ce volume de sac vous permettra d’emporter avec vous de quoi randonner plusieurs jours si vous n’envisagez pas de dormir à la belle étoile.
    • + de 65L : ce format de sac permettra de ranger tout le nécessaire de camping.
  • D’autres caractéristiques viendront s’ajouter au volume dans le choix de votre sac de randonnée :
    • l’agencement des compartiments du sac et autres poches extérieures, qui faciliteront l’accès et le rangement de vos affaires et accessoires.
    • le confort de portage : sangles, bretelles et ceintures viendront assurer (ou pas) votre confort tout au long de votre randonnée. N’hésitez donc pas à prendre le temps d’essayer différents sacs à dos, et à correctement le rêgler avant de partir.
    • selon les modèles, différentes fonctionnalités peuvent venir s’ajouter : housse imperméable, porte carte, panneau solaire…
    • si vous prévoyez de longues itinérances, prévoyez un sac qui a beaucoup d’accroches extérieures qui vous feront gagner de la place à l’intérieur en vous permettant d’attacher du linge ou des chaussure.
Ce bouton vous redirige vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ce lien, Hikamp touchera une petite commission ce qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci!

Les chaussures

Meilleures alliées du randonneur, vos chaussures doivent vous assurez accroche (sentier glissant), protection (cailloux, rochers et autres racines), et amorti. L’imperméabilité sera également un gros + si vous empruntez des chemins boueux, ou par temps humide.

Veillez à les faire un peu avant une longue randonnée en les portant lors de courtes balades. Rien de pire que de faire une longue randonnée de plusieurs jours avec des chaussures neuves qui vous irritent les chevilles ou les pieds.

Si vous randonnez sur du plat et de la route, des chaussures montantes ne sont pas forcément nécessaires mais je préfère toujours  en avoir car on ne sait jamais si on prend des chemins de traverse, s’il y a des serpents ou des branchages bas.

Si vous randonnez sur plusieurs jours et que vous campez le soir ou allez à l’hôtel, je vous conseille de prendre également des sandales ou tongs pour « aérer » les pieds. C’est tellement agréable d’enlever ses grosses chaussures de randonnée pour ensuite mettre de simples sandales. C’est aussi pratique d’avoir des tongs quand on utilise des douches collectives de certains hébergements. Au moins on évite les verrues et elles sont facilement accrochables au sac.
Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Les hauts

Lorsque vous êtes en randonnée, il est essentiel de prévoir 3 couches pour le haut du corps, chaque couche ayant sa propre fonction :   vous garder au sec,  vous assurer une température suffisante et évacuer l’humidité.

  • la première couche, en contact avec la peau, a pour but de transférer la transpiration vers l’extérieur. Un simple t-shirt peut faire l’affaire mais choisissez bien la matière. Il y a de nouveaux textiles dans les magasins de sport qui permettent une meilleure aération que le coton traditionnel.
  • la deuxième couche a une fonction d’isolation thermique. Préférez une veste de style polaire en synthétique qui, en plus de vous tenir au chaud, permetra à l’humidité d’être évacuée et de sêcher rapidement. À titre personnel, je préfère un gilet de laine ou synthétique car je ne suis pas fan de l’esthétique de la polaire mais elle est très efficace, donc à vous de voir en fonction de vos goûts.
  • la troisième couche joue le rôle de protection contre les intempéries. Tournez-vous vers une veste imperméable, à capuche, qui vous permettra d’affronter vents, pluie et neige. En fonction de la région et de la météo, cela peut consister en un simple coupe-vent très léger et ajusté. L’essentiel est de couper le vent et la pluie. Après si le temps est assez calamiteux, prévoyez un vrai manteau.
Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Les pantalons

Coté pantalon, nous vous conseillons d’en emporter différents types :

  • Un pantalon convertible en short vous permettra de vous adapter rapidement aux fortes chaleurs. Si la météo est clémente et que vous randonnez dans un environnement avec peu ou pas de faune dangereuse et peu de végétation, un short peut suffire mais en cas de doute, prenez un pantalon pour vous protéger des plantes coupantes, des animaux dangereux…
  • Si vous avez la place, un surpantalon imperméable vous permettra de rester au sec en cas de pluie.

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Les chapeaux

Le chapeau fait partie des équipements indispensables de tout randonneur.

Premier point qui paraît assez évident est qu’il vous protégera du soleil pendant vos longues marches. J’ai déjà fait l’erreur de ne pas mettre de chapeau pendant une simple randonnée de 3h dans un parc naturel près de San Francisco (à Sausalito) et je me suis pris un horrible coup de soleil dont la guérison a mis plus de deux semaines. Outre l’aspect esthétique, pensez à votre santé et n’oubliez pas votre chapeau!

Quel chapeau choisir? Pour ma part je préfère les chapeaux de paille avec de gros trous et un large bord pour protéger la nuque 🙂 Avec ce type de chapeaux je n’ai pas l’impression d’étouffer comme avec les casquettes ou les bobs.

Je ne recommande pas les casquettes car elles ne protègent pas l’ensemble de la tête et nuque comme peuvent le faire les bobs ou chapeaux de paille. Comme dit précédemment, ma faveur va au chapeau de paille pour le coté respirant.

Autre raison importante d’avoir un chapeau: dans plusieurs forêts se trouvent des tiques porteurs de la maladie de Lyme qui est très incapacitante. Les tiques peuvent tomber dans vos cheveux et vous pouvez ne pas vous en rendre compte sur le moment et après quelques jours, vous pouvez l’arracher par inadvertance et être contaminé de manière irréversible. Si vous avez un chapeau, le tique tombera dessus et sera bien visible.

Pour éviter les tiques, n’oubliez pas votre chapeau!

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Les gants

Pour des randonnées à la journée, les gants ne sont en général pas nécessaires (sauf si la météo est peu clémente et qu’il fait très froid).

On pense souvent que le gant ne va servir qu’en cas de basses températures ; en fait dès que vous allez passer plus d’une journée dans la nature, les gants vont se révéler indispensables.

Si vous bivouaquez, les gants vous protégeront de la chaleur du feu si vous maniez les ustensiles de cuisine.

Si vous commencez à faire de mini travaux autour du bivouac comme couper du bois, construire une cabane ou dès que vous manipulez des couteaux ou lames, les gants vous protégeront de coupures éventuelles et d’infections subséquentes.

En survie, les gants sont indispensables car on veut éviter au maximum les infections et chaque coupure aux mains (c’est ce qu’on se coupe le plus) doit être évitée.

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Les écharpes / tour de cou

En randonnée ou en bivouac, on peut rapidement se refroidir et une écharpe est un super élément de confort. Je n’aime pas trop les écharpes en laine qui peuvent donner trop chaud dans des conditions tempérées. 

Pour ma part, j’aime avoir une sorte de châle ou grand foulard en coton léger. Il se porte en toutes conditions et atténue la sensation de froid au moindre coup de vent.

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Les papiers d’identité

Même si on peut contester la légitimité de l’obligation des papiers d’identité, les avoir pendant votre randonnée pourra vous éviter des embêtements par les « autorités ». 

Poche plastifiée étanche

Avoir une poche plastique étanche pourra vous être utile pour mettre à l’abri documents, téléphones, matériel électronique fragile en cas d’intempéries. Pour la nourriture, utilisez les sacs poubelles.

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

La boussole

La boussole n’est pas nécessaire si vous randonnez essentiellement en plaine, sur des sentiers balisés ou routes proches de la civilisation. Par contre dès qu’on s’éloigne de ceux-ci et qu’on s’engouffre dans les forêts et montagnes, il est conseillé d’en avoir une car on peut facilement perdre le sens de l’orientation dans une forêt touffue. 

Apprenez à vous en servir avant de partir en consultant par exemple ce tutorial.

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Les bâtons de randonnée

Les bâtons de randonnée améliore le confort de marche de manière indéniable. Si vous ne les utilisez que pour la marche, cela est peut-être optionnel en fonction de votre condition physique. 

On peut choisir de prendre des bâtons de randonnée pour des usages complémentaires qui peuvent justifier de les prendre. 

Les bâtons peuvent être utilisés comme piquet pour accrocher un tarp (bâche plastifiée de bivouac) si vous décidez de bivouaquer. Ils peuvent aussi vous servir d’arme de défense contre des animaux (humains ou non 😀 ) mais dans ce genre de cas, la fuite est en général préférable (si possible).  

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Les gourdes / poches à eau

L’eau est évidemment un des éléments essentiels pour vos randonnées. Prenez de l’eau avant de partir car sur place vous ne serez pas sûr de pouvoir remplir votre gourde.

Une astuce peu connue quand on manque d’eau est d’aller dans un cimetière (encore faut-il qu’il y en ait un à proximité) et de remplir sa gourde avec l’eau destinée à l’arrosage des fleurs.

Les poches à eau sont pratiques pour boire en cours de route sans tout sortir de son sac mais je ne suis pas spécialement fan et préfère les gourdes métalliques car je les trouve plus simples à nettoyer même si c’est un peu plus lourd.

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Les couteaux

Avoir un couteau sur soi a plusieurs utilités. La première est pour évidemment couper de la nourriture pendant les repas. Imaginez avoir pris une bonne saucisse sèche pour l’apéro et ne pas avoir de couteau!

La seconde utilité est de pouvoir couper du bois et enlever l’écorce mais évidemment ce cas-là est surtout si vous comptez bivouaquer et vous faire une cabane ou autre.

La troisième utilité est de pouvoir se défendre en cas d’agression mais dans ce cas-là entraînez vous avant! En effet, sans entraînement, vous avez plus de chances de vous blesser que de vous défendre efficacement.

Si vous n’utilisez le couteau que pour la nourriture, les couteaux suisses peuvent être utiles pour avoir également un tire-bouchon et ouvrir de bonnes bouteilles 🙂 Par contre, faire du bricolage avec un couteau-suisse relève un peu de la gageure.

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Le pique-nique

  • En fonction de la durée de votre randonnée, il est impératif de prévoir la bonne quantité de nourriture pour faire le plein d’énergie et se remonter le moral durant de longues randonnées.
  • Pour une demi-journée, des fruits secs et des pommes ou bananes font généralement l’affaire.
  • Pour une journée complète, en plus des en-cas, prévoyez un déjeuner s’il n’y a pas de restaurant sur le chemin (ou que vous ne souhaitez pas vous y arrêter)

Trousse de premiers secours

 

  • Pour les randonnées en boucle à la demi-journée ou à la journée, la trousse n’est en général pas nécessaire mais je la recommande néanmoins. Pour les randonnées sur plusieurs jours, par contre, assurez-vous d’en avoir une. La fatigue aidant, vous aurez plus de chances de vous blesser après plusieurs jours de randonnée.

Des trousses toute faites existent dans le commerce comme ici: 

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Si vous souhaitez faire la vôtre, prenez les éléments suivants:

– compresse stérile

– coton tige (pour appliquer du désinfectant)

– aspirine et doliprane

– désinfectant type biseptine

– sparadraps

– sifflet

– tire-tique

-ciseau

-pince à épiler

– couteau suisse / outil multi lame

– couverture de survie

La trousse de toilette

Optionnelle pour les randonnées à la demi-journée ou à la journée, pensez à en prendre une pour les randonnées sur plusieurs jours. Prenez:

– savon (dans une boîte) ou gel hydro alcoolique

– brosse à dent et dentifrice

– crème solaire

– biafine

– des boules Quies pour passer une nuit calme si vous ne savez pas encore dans quel environnement vous dormirez.

La tente

Si vous décidez de partir pour plusieurs jours de randonnée et que vous ne souhaitez pas louer d’hébergement, la tente s’impose!

Dans ce cas-là, il est plus facile de voyager à deux car porter la tente, le duvet… peut être difficile seul même si cela reste possible.

Voici une sélection de tente légères:

Si vous voulez être encore plus prêt de la nature, vous pouvez opter pour le « tarp » qui est une bâche plastique pour vous protéger la nuit et que vous accrocherez simplement à des piquets ou à des arbres. Voici quelques exemples: 

Pour améliorer un peu le confort, vous pouvez opter pour un petit matelas gonflable comme ici: 

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Le sac de couchage

Élément indispensable si vous comptez dormir dans la nature, veillez bien à choisir un sac de couchage adapté à la température extérieure. En effet, il m’est arrivé de dormir à la fin de l’hiver avec un duvet printemps et cela a été un cauchemar.

Voici quelques exemples: 

Si vous ne voulez pas le salir, prenez un drap de soie adapté qui lui sera facilement lavable par la suite comme ici:  

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

Le nécessaire de cuisine

Si vous randonnez plusieurs jours, un petit nécessaire de cuisine avec des récipients et couverts sera pratique. Quelques petites casseroles pour réchauffer des plats avec de l’eau feront l’affaire si vous décidez de faire un petit feu. Quelques exemples ici: 

Pour allumer un feu, un simple briquet suffit sinon vous pouvez prendre une pierre à feu mais entraînez-vous avant de partir car cela n’est pas si évident d’allumer un feu avec.

Sinon je ne conseille pas forcément de prendre des bouteilles de gaz car c’est lourd et encombrant et un simple feu fera l’affaire. S’il n’y a pas de combustile ce jour-là vous mangerez froid mais ce n’est pas si grave par rapport au gain de poids.

Ces boutons vous redirigent vers la catégorie de produits associés sur Amazon. Si vous achetez du matériel via ces liens, Hikamp touchera une petite commission qui nous aide à maintenir et développer le site. Merci !

4 Commentaires

  1. Jean-Marc Lami

    Il me semble qu’il manque quelques éléments indispensables: Chaussettes et sous vêtements.

    Réponse
    • Pierre-Antoine

      En effet, nous allons rajouter ces éléments

      Réponse
  2. Claudine Vial

    Bonjour, j’emporterai aussi, carte vitale, carte mutuelle santé, coordonnées assurance rapatriement et n* l’adhérent.
    N* de tel de la personne à contacter en cas de besoin.
    Frontale, allumettes ou briquet, pour brûler le papier WC après usage par exemple.

    Réponse
    • Pierre-Antoine

      oui très bon point pour les papiers. Et en effet, j’ai oublié les lampes qui sont importantes à emporter. Je vais rajouter tout cela, merci!

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Vous n’êtes pas connecté(e)
S’inscrire ou Se connecter